Contact : +33 (0)3 80 67 18 18 / +33 (0)3 80 67 07 82



Recherche par nom d'artiste

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z OU

Liste de résultats

• Dominique GHESQUIERE

Catalogue monographique, 2011
Textes : Marie de Brugerolle, Philippe Pirotte
Entretien : Dominique Ghesquière & Frédéric Oyharçabal
Bilingue français/anglais
104 pages, 17,5 x 24,5 cm, ill. coul.
Édition Frac Bourgogne
Coproduit par : Frac Bourgogne, École nationale des Beaux-arts de Lyon, Centre d’art contemporain – la synagogue de Delme
Conception graphique : Bisdixit.com
ISBN : 978-2-913994-33-1
Prix : 20 euros

« Je guette – dit l’artiste – dans la vie courante le détail, le léger déplacement de l’ordinaire qui tout d’un coup me surprend et ensuite me fait rêver. Mes pièces ont une référence très concrète à la vie de tous les jours, il y a toujours un premier point d’accès facile. C’est un peu comme les contes qui parlent des choses de la vie mais qui n’expliquent pas. Mon travail ne décrit pas et n’explique pas. » (Conversation avec Frédéric Oyharçabal)
Les œuvres de Dominique Ghesquière (née en 1953 à Pensacola – États-Unis) proviennent d’objets du quotidien. Elles suscitent des aberrations, des erreurs de jugement dues à un illusionnisme discret qui nous invite à aiguiser notre perception, pour détromper notre compréhension hâtive et mécanique des choses. Elles gardent la trace d’une tension entre l’objet et son double artistique. Cette tension, associée à la manière dont chaque œuvre investit le lieu d’exposition, constitue leur mode d’être, présences fragiles à la portée conceptuelle et émotionnelle forte.
La publication monographique éditée par le Frac Bourgogne est une invitation à cheminer dans son travail comme on découvre un paysage : ce livre est d’abord un volume qui se pratique et s’explore peu à peu, avec ses moments forts et ses lieux de repos.
L’ouvrage comporte par ailleurs deux essais et un entretien. L’essai de Marie de Brugerolle analyse les formes de résistances au sein du monde des objets dans lequel ceux de Dominique Ghesquière « font diversion » : « Un peu comme des chevaux de Troie invisibles, utilisant toutes les ruses de la mètis pour mimer le réel dans lequel ils évoluent, ils opèrent une révolution permanente, celle de remettre l’histoire en mémoire, c’est-à-dire au présent. [...] Parfois si discrets que leur présence relève du camouflage, comme les gouttes de pluie permanente, ils minent l’autorité des lieux, parce qu’ils impulsent une perturbation de leur ordonnancement. »
Pour Philippe Pirotte, les œuvres de Dominique Ghesquière laissent entrevoir la possibilité d’échapper au régime totalisant et englobant de la raison communicationnelle : « Leur opacité détient une charge potentiellement intimidante semblable à l’art des époques très reculées. Elles résistent à toute forme de réduction linguistique ; elles affichent ostensiblement leur mutisme. De ce fait, leur place demeure toujours au-delà des limites de toute énonciation possible, là où précisément, comme le dit Roland Barthes, échoue toute démarche linguistique qui pense en termes de discours

• Dora García "oui / non, Le futur doit être dangereux"

Catalogue monographique, 2005
240 pages, 24 x 17 cm, ill. coul.
Textes : Edwin Carels, Peter Doroshenko, Guillaume Mansart, Agustin Pérez Rubio, François Piron
Trilingue Espagne / Français / Anglais
CoÉd. : MUSAC, León (Espagne), Frac Bourgogne
ISBN: 84-934541-2-5
(Prix : 25 Euros) Prix spécial : 15 euros

Contrairement à l’idée qui voudrait que l’art s’adresse au plus grand nombre, Dora García (née en 1965 à Valladolid) s’intéresse à ce qui se joue à l’échelle d’un individu : elle choisit sous une forme radicalement conceptuelle, accessible et élégante, d’émettre des messages singulièrement codés, chargés de susciter une relation spécifique avec chacun des visiteurs.
Dora García s’intéresse à tout ce qui intervient dans la communication entre un artiste et son public : l’art ne représente plus le monde mais devient lui-même producteur de réalités souvent à la limite de la fiction. Il incite à vivre des expériences autres que les situations habituelles, à la fois simples et difficiles à saisir.
Cette monographie, entre livre d’artiste et catalogue d’exposition, résulte de la collaboration de deux institutions - le MUSAC de Castilla y León et le Frac Bourgogne - à l’origine de deux importantes expositions dans leurs espaces respectifs en 2005 qui ont permis de réunir pour la première fois deux ensembles significatifs d’œuvres réalisées les dix dernières années.
Aucun ouvrage n’a jusqu’ici offert une telle mise en perspective de l’œuvre de Dora García - importante documentation sur chaque projet - ni proposé différentes lectures - de critiques et de commissaires d’expositions qui ont accompagné son travail - afin d’en percevoir la singularité et la cohérence.

• Fabrice GYGI

Catalogue monographique, 2000
Textes : Lionel Bovier, Jean-Charles Massera, Christophe Chérix
Bilingue français / anglais
70 pages, 29 x 23,5 cm, ill. n. & bl. et coul.
Coédition Frac Bourgogne, Le Magasin (Grenoble), Galerie Chantal Crousel (Paris), L’Office-ENSA (Dijon), JRP Éditions (Genève - CHE), Galerie Bob van Orsouw (Zurich – CHE).

ISBN : 2-940271-07-0 ; ISBN : 2-906732-69-9
(Prix : 37 euros) Prix spécial : 20 euros

Il s’agit du premier catalogue monographique consacré à cet artiste, dont le Frac Bourgogne possède deux œuvres. Il est publié à l’occasion de son exposition au Magasin, à Grenoble. Un important cahier de reproductions couleur est complété par une chronologie raisonnée, elle aussi, illustrée. Le texte de Lionel Bovier, commissaire de l’exposition, énonce la manière dont l’œuvre de Fabrice Gygi " met à jour les mécanismes autoritaires inscrits dans notre environnement quotidien ". Jean-Charles Massera souligne la manière dont l’artiste détourne en particulier le matériel militaire de sa fonction première " afin de se réapproprier les discours, les formes d’action " dont les instances sociales ont dépossédé tout un chacun. Enfin Christophe Chérix s’interroge sur la capacité de l’œuvre à conserver sa charge politique lorsque l’institution s’en empare.

• Catalogue "1:1 x temps, quantités, proportions et fuites"

Catalogue d’exposition collective, 2007
Entretiens : Eva González-Sancho & Frédéric Oyharçabal, Luciano Fabro & Carla Lonzi , Peter Downsbrough & Sarah McFadden, Dora Garcia & Manuel Olveira, Ann Veronica Janssens & Anne Pontégnie, Erwim Wurm & Antonella Soldaini, Jonas Dahlberg & Mats Stjernstedt, Régis Perray & Lise Viseux
Bilingue français / anglais
Biographies
104 pages, 24 x 19 cm, ill. n. & bl. et coul.
Édition Frac Bourgogne.

ISBN : 978-2-913994-16-4
Prix : 25 euros

Le catalogue consacré à l’exposition 1 : 1 x temps, quantités, proportions et fuites (25/10/2003 au 20/12/2003 à Dijon) inaugure une série de publications sur des expositions collectives dans l’espace d’exposition du Frac Bourgogne à Dijon rassemblant des œuvres de sa collection et des productions réalisées pour le lieu.
Il comprend une série d’entretiens avec les artistes menés par des critiques et des commissaires d’expositions et un entretien avec Eva González-Sancho, directrice du Frac Bourgogne.
1 :1 x temps, quantités, proportions et fuites est une exposition « programme » sur les orientations artistiques du Frac Bourgogne, telles qu'elles furent définies par Eva González-Sancho à son arrivée en 2003. Ces orientations portent essentiellement sur l’exploration de la thématique de l’espace sous plusieurs aspects : l'espace public du point de vue de la législation, de la liberté individuelle, du lien social, de l’architecture et de l’urbanisme ; et la question de l’espace d’exposition et ses différents paramètres - production, temporalité, réception et pratique sociale – dont cette exposition collective propose l’approche.
L’entretien d’Eva González-Sancho avec Frédéric Oyharçabal rend compte des différentes facettes de l’exposition et des processus de travail mis en œuvre et appelés à se développer dans le futur. Il esquisse les contours d’une politique d’expositions et d’acquisitions « non évènementielle » ayant pour socle l’accompagnement et le suivi constant du travail des artistes en relation avec une politique éditoriale marquée par le recul dans le temps que nécessite toute production d’écrits sur une exposition.
Les entretiens avec les artistes ne portent pas uniquement sur les œuvres présentées. Le lecteur est invité à cheminer à l’intérieur de l’ouvrage, à effectuer d’incessants va et vient entre les différents entretiens pour voir se dessiner peu à peu l’objet de cette publication qui s’efforce de ne pas « enfermer » la démarche de chaque artiste dans un propos.

• Catalogue "Somewhere, Everywhere, Nowhere. Collections sans frontières III"

Catalogue collectif, 2005
Textes : Fiona Bradley, Katrina Brown, Susan May, Béatrice Josse
96 pages, 28 x 21 cm, ill. coul.
Édition Dundee Contemporary Arts, Dundee // The Fruitmarket Gallery, Edimbourg
ISBN 0-954-20265-1
Prix : 20 Euros

Catalogue de l'exposition homonyme 'Somewhere, Everywhere, Nowhere du 16/10au 05/12/2004
Oeuvres des collections des FRAC Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine au Fruit Market Gallery à Edimburg et au DCA à Dundee

Artistes du FRAC Bourgogne : Bernard BAZILE, Alighiero BOETTI,Jonas DAHLBERG, Peter GARFIELD, Pierre HUYGHE, Sarah MORRIS, Pascale WIEDEMANN, Erwin WURM

Artistes sélectionnés hors FRAC Bourgogne : Lothar Baumgarten, Tobias Bernstrup, Bernd & Hilla Becher, B.P. (Richard Bellon, Renaud Layrac, Frederic Pohl), Martin Boyce, Elina Brotherus, Chen Zhen, Luc Deleu, Willie Doherty, Andrea Fraser, Douglas Gordon, Angela Grauerholz, Angela Grauerholz, Dominique Gonzalez-Foerster, Stéphane Lallemand, Guy Limone, Didier Marcel, Lisa Milroy, Joachim Mogarra, Jurgen Nefzger, Lalie Nicolas, Paul Pouvreau, Hugues Reip, Thomas Struth, Hiroshi Sugimoto, Jeff Wall