Conférence / débat : Les leçons du tableau - Association Cause freudienne Bourgogne Franche-Comté

Les Ambassadeurs de Holbein et Les Ménines de Velasquez sont des monuments de l’histoire de l’art. Mais il y a plus : ces tableaux sont des « pièges à regard », des « dompte regard » comme le formule Lacan. Quels sont les détails, la structure, la forme, le trait qui nous captivent toujours ? Les points de vue divergent. Quel est le sujet du tableau, quel est son objet ? A quelle place met-il le spectateur ? On lit que s’y déploie une fiction, une histoire, mais sont-ils des tableaux « politiques » ? Bref, si le regard est captif, la lecture est brouillée. Le psychanalyste doit, lui, s’en débrouiller. Lacan n’y trouve pas matière à appliquer la psychanalyse à l’art, il applique bien plutôt le tableau à la psychanalyse qui s’en trouve, elle, déplacée, modifiée sans retour. Une oeuvre fait symptôme, mais pour le spectateur aussi bien. Une oeuvre est plutôt une invention qui permet de se débrouiller mieux avec la fiction et le réel en jeu. Nous pourrons voir au Frac la proposition singulière de Steven Parrino, tout aussi radicale que le furent les « premières fois », les inventions d’Holbein et Velasquez. Il nous indique que : « Les formes sont radicales dans la mémoire, en perpétuant ce qui fut radical autrefois (dans) leur histoire ». Comment situer ce point d’inoubliable qui fait ces œuvres marquantes ? Pour avancer nous croiserons deux regards: celui de l’histoire de l’art et celui de la psychanalyse.

***********************

Intervenants :

- Bruno Durand, Inspecteur Pédagogique Régional d’Arts Plastiques : « Encore les Ménines »

- Thierry Vigneron, psychanalyste, membre de l’Ecole de la Cause freudienne et délégué de l’ACF-BFC : « Fins du tableau ? »

- Astrid Handa-Gagnard, Directrice du FRAC Bourgogne : présentation de l’exposition en cours : here/there/where avec les œuvres de Jean Dupuy, Matias Faldbakken et Steven Parrino.

***********************

La soirée se tiendra aux Bains du Nord - 16, rue Quentin à Dijon le Vendredi 1er Juillet de 20 h à 22 heures.
Le nombre de places est limité, il est prudent de s’inscrire par mail : thierryvigneron@orange.fr

Cette soirée introduit les Journées d’Automne de l’Ecole de la Cause Freudienne : « L’objet regard », à Paris, les 5 et 6 novembre 2016.


légende : Pablo Picasso, Les Ménines, détail