"Plans", Paul Cox

Du 18 mai au 1er décembre 2013 aux Bains du Nord

« Quand on regarde un paysage, une ville, un intérieur, on voit presque toujours une succession de plans superposés, du plus proche au plus lointain. Lorsque l’on se déplace (en marchant, en voiture, en train...) ces plans se mettent à glisser les uns sur les autres. On n’y prête guère attention, tant c’est une donnée basique de la vision, mais c’est captivant d’en prendre conscience.

Il est amusant aussi d’observer jusqu’où on peut reconnaître un objet partiellement masqué par un autre plus proche. Dans l’histoire de la peinture, les exemples abondent d’objets ou de corps en partie cachés par un premier plan et cependant lisibles. C’est de cette composante fondamentale de la vision du monde que joue mon jeu de construction sur roulettes intitulé «Plans». On peut en déplacer les éléments comme on veut, les bouger d’une salle à l’autre.
Les ouvertures, portes et fenêtres, sont comme des viseurs, qui permettent de cadrer ce qui se
trouve derrière.

On peut s’amuser à composer des tableaux abstraits au moyen de ces cadres.
On peut s’intéresser à observer comment une couleur change selon les couleurs qui lui sont voisines : l’orange, par exemple, paraît-il plus vif à côté du vert ou d’un rouge ?
La peinture brillante projette des reflets, un peu comme un miroir. Placez un panneau gris à proximité d’un panneau rouge, ne devient-il pas rose ?

On peut s’amuser aussi à observer si un grand panneau de couleur verte produit le même effet sur le corps qu’un panneau rose. N’éprouvez-vous pas des sensations spécifiques, comparables à celles que produisent des notes de musique différentes ?
Et quand vous modifiez l’espace en déplaçant les éléments, les différentes dispositions ne produisent-elles pas toute une gamme de sensations physiques distinctes ? (Amusez-vous à créer un espace très serré, puis à l’inverse très aéré). Observez le recto et le verso d’un même élément ; l’objet semble-t-il le même quand ses faces présentent d’autres couleurs ?
Ou encore, cadrez une couleur au moyen d’une ouverture, et voyez comme il est parfois difficile d’estimer la distance à laquelle se trouve le panneau du fond.

Mais à vous d’inventer vos propres règles du jeu !

Ce ne sont ici que quelques pistes - on peut aussi dessiner, photographier ce qu’on observe, tenter de répartir les éléments entre les salles de la manière la plus harmonieuse possible, ou au contraire la plus déséquilibrée, etc.
Une seule consigne : déplacer les éléments avec délicatesse ! »
Paul Cox

Horaires d'ouverture des Bains du Nord :
Mercredi, jeudi, dimanche : 14h30/18h
Vendredi : 14h30/19h
Samedi : 11h/18h